Récit de voyage:que viva espana!

Publié le par marie.r

   
INT. Jour, mon-chez-moi, partout...
Personnages : Moi, une barrière de la langue, l'Espagne
Problématique : Yo no comprendo, no ablar ispaniolasse


    Mais pas encore fait, le voyage, en fait... Me lliamo maria and yo quiero vivir una ano in espana, con mi corazon. Olé. Certes, certes, ces quelques mots se rapprochent plus du beuglement de la tristement célèbre vache espagnole. Mais le coeur y est, je vous dit.C'est vrai que pour l'instant je connais pas un broc d'espagnol, nonobstant j'assure m'y mettre corps et âme dès...demain. Fichtre, je voyais ça en plus simple. Maudite soit la paresse toute adolescente qui a poussée la jeune collégienne que j'étais à se cantonner à l'anglais! Remarquez ca peut servir, c'est sur. Et une fois fatiguée par une journée complète à tendre l'oreille pour essayer de comprendre les baragouinages d'une dizaine, vingtaine, trentaine d'espagnols tentant de me faire comprendre les choses essentielles de la vie en leur pays, aurais-je encore la force de venir faire part de mes impression ici? Eh oui, les récits de voyage comprennent toujours un passage initiatique où le héros se remet déséspérement en question. Ca, c'est fait.

Publié dans marie va en Exotie

Commenter cet article