film pornographique 3

Publié le par marie.r

   
INT. mon-chez-moi, internet
Personnages : Moi, plein de gens qui partagent ce que je vis, et des gens qui font l'amour bruyament
Problématique : les plaintes sur internet changent-elles la face du monde?

    Je me baladais dans quelques blogs, pris au hasard de mes déambulations sur Internet, lorsque je fis le constat édifiant de l’existence de bon nombres d’article traitants de ce même sujet : le sexe chez nos voisins. Ils sont partout. Les fornicateurs sont partout. Vous excuserez ma naïveté : j’ai publié mon premier article avec l’empressement de la nouveauté, comme on file dans la cabine d’essayage du magasin d’à côté pour enfiler les vêtements qu’on vient d’acheter. Je me doutais bien sûr que mes voisins n’étaient pas les seuls à s’accoupler aussi bruyamment, mais la surprise de la nouveauté m’a fait occulter la banalité du fait. Je cite donc en vrac des titres d’articles que j’ai croisé, et des commentaires édifiants sur les tenants et aboutissants de ces activités :

-J’en ai marre d’entendre mes voisins niquer !

Frais, délicatement dit, c’est le premier que j’ai croisé, celui qui m’a donné envie d’approfondir ma recherche sur le sujet…

-Ils baisent tous les jours plusieurs fois par jours, au début je me biiiiip mais après j'en ai eu marre j'ai été les trouver en leur expliquant qu'il y avait du bruit le soir et que c'était pas la  nature  des bruits nocturnes qui m'importait mais sa conséquence : manque de sommeil . Ils se sont calmés sur la nuit : ce que je voulais : elle fout un  oreiller  sur le visage pour étouffer. Tu bosses tu entends des étudiants fainéants baiser à 4H00 du  mat. C relou.

Waouw. Ça, ça se passe de commentaire, je crois…Chacun fait ce qu’il veut après tout ! Et en passant, merci pour les ‘étudiants fainéants’…

-Si j'entends mes voisins, j'cuisine vite un truc vite fait genre doubichou roulé sous les aisselles et j'apporte. Qui sait, un truc à 3 mmh

Autre solution, on peut aussi…mais c’est plus risqué pour sa réputation dans l’immeuble

-mes voisins, c'est mes parents dans la chambre à coté
ça me gave !!!!

woups

-j’ai enfin entendu mes voisins baiser !
Ils viennent de remettre le couvert. En direct live :
- ahhh
- ahhhhhhhhhh
- ah
- ah
- aiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
- aaaaaaaaahhhhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
- ahahahhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
- aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah
-ah.

Ça c’est rigolo…Retranscription en direct, même moi j’ai pas osé. J’adore le petit ‘ah’ de la fin.

-Moi ça me fait chier d'entendre les voisins baiser. Le sexe c'est le mal.

Le seul puritain catholique vulgaire de la bloggosphère

-Marre de mes voisins qui font craccrac!

…hin hin

-Pourquoi les femmes hurlent-elles ?
Parce qu'elles sont fâchées de ne pas y arriver... presque, presque, ha ! ha ! ha?…et non.

-En fait, le tout est de savoir comment on coha-bite

huhuhu hum!…Ruquier sévit sur internet.

* 5 minutes tu te dis : bon la nana elle a le droit de prendre son pied après tout (et je peux vous affirmer qu’elle le prenait bien son pied).
* 1⁄2 heure tu te dis : il assure le mec
* 1 heure : mais putain il lui fait quoi ?
* 1 heure 30 : tu sais quoi ? le truc de compter les moutons ca marche jamais. Mais compter les orgasmes?
* 2 heures : attends 4 orgasmes ? mais elle fait comment cette  %§°#@  ?
* 2h30 : JE VEUX DORMIR !
    Bon en fait ça s’est arrêté au bout de deux heures 30. Ca vous laisse rêveuses, pas vrai les potesses ?

Une voisine énervée, très énervée.

Et il n’y a pas tout, là. Je vous épargne les gamins de 15 ans qui racontent comment ils aiment fort quand la voisine elle crie, le monsieur qui raconte comment c’est bien pratique pour écouter depuis chez lui, la madame qui raconte comment c’est bien de faire ça devant sa fenêtre avec la lumière allumée, le monsieur qui raconte comment c’est rigolo chez lui parce que sa cour fait caisse de résonance, bref, que du bonheur, je conseille vivement ce genre de recherches !
    Donc oui, les fornicateurs sont partout. J’en viens à me dire qu’être fornicateur n’est pas un choix, et que cette détermination est donnée par des personnes extérieures, dont moi. Ouch. Sans faire de philosophie de bas étage, n’est fornicateur que celui qui est perçu comme tel par d’autres. Donc, il est probable que je sois moi-même…woups.

Je sors.

Commenter cet article

Tom 02/03/2008 16:09

La dernière citation m'inspire une idée de court-métrage... C'est fait et refait... Et ça s'tourne facilement en plus.