pub

Publié le par marie.r

Le blog, c’est bien.

INT. Jour, mon-chez-moi, mon canapé mouâlleux
Personnages : Moi, mon Pimp-my-mac, mon canapé mouâlleux, plein de vaisselle
Problématique : Qui a dit 'écrire n'est pas rien faire'?...ah oui, moi


    Puisqu’il s’agit pour le bien être de ma petite communauté blogguiale de faire du rabattage sauvage, voilà un papier tout étudié pour (toutes?) ces personnes qui ont envie de se lancer mais qui ont encore quelques appréhensions. Alors voilà : le blog,  c’est bien. Laissez moi faire une petite démonstration. Le principe même de cette activité, c’est de rester à faire travailler ses méninges et ses notions d’orthographe derrière un ordinateur. On est là, dans son canapé, à ne bouger que le strict nécessaire de son petit corps paresseux, à savoir les doigts, et les yeux, et éventuellement la cervelle. Et quand quelqu’un s’approche, les yeux qui crient la honte face à la paresse, et la pitié face à l’addiction au clavier, eh ben nous on peut relever dignement la tête et lancer un crédible et auto gratifiant ‘je travaille’. À savoir que cette excuse ne fonctionne absolument pas sur les personnes réfractaires à considérer l’écriture pour le plaisir comme un acte de travail intellectuel. Dans ce cas, voir les arguments suivants.
    Écrire un blog, c’est aussi s’asseoir, là, très tranquillement avec son petit pimp-my-mac sur les genoux (ou sur son bureau, dans ce cas prévoir un siège très confortable, moelleux, ou ajoutez un coussin sur vos chaises Kikéka, ça sera pas du luxe). C’est à ce moment que le tout devient le plus jouissif –au bas mot : vous êtes assis(e) juste face à votre évier, et ce dernier déborde de vaisselle sale. Et vous, là, avec le blog et tout ça, vous ne pouvez décemment pas envisager de la faire. C’est ce moment délicieux où votre esprit se ballade entre la culpabilité du travail pas accompli et le bonheur de se résigner à ne pas le faire. Ce bonheur se répète et est tout aussi valable avec le panier de linge sale qui déborde, le repas à préparer, la salle de bain à nettoyer et/ou le balai à passer. C’est ça aussi, faire un blog. Mais ce n’est pas tout : votre canapé est installé juste en face de la télé et vous, vous êtes installé dans votre canapé (tout le monde suit toujours ?). Installez vous confortablement, et allumez la télé sur la chaîne la plus stupide et honteuse du PAF. Vous y êtes ? Ben voilà, c’est tout. Vous adorez ça regardez ça du coin de l’œil, et si quelqu’un débarque, ben vous tapotez consciencieusement sur votre clavier. Toute personne sensée vous voyant ainsi se dira que vous étiez trop occupée à ‘travailler’ pour remarquer quelle émission stupide était diffusée, et ne vous fera aucune remarque. Dans le cas échéant, lever simplement une tête concentrée et studieuse de votre écran et dites quelque chose comme ‘hein ? roooh pff quelle connerie ce truc’ ,et passez sur Arte. Facile.
    Donc pour résumer le tout, faire un blog c’est faire travailler ses méninges et son imagination. C’est aussi reposer bien correctement tout son corps et ménager ses petits muscles (je sais que cet argument parlera à bon nombre d’entre vous, hin hin), c’est se soustraire habilement à toute notion de culpabilité concernant ces activités pénibles et laborieuses nécessaires à la vie de tous les jours. C'est réduire son activité physique au strict minimum, à savoir : aller-retour salon cuisine pour se chercher un café, et aller-retour toilette salon pour faire pipi (faites les deux d'un coup, c'est toujours ça de gagné!). C’est aussi se permettre de regarder, sans perdre l’estime sociale que vous portent vos pairs, toutes vos émissions préférées (si, même celles de l’après-midi !). Je rajoute à tout ça le bonheur absolu d’être obnubilée par des idées de sujets publiables à tout moment de la journée, surtout lors  des heures les plus pénibles comme celles de cours, de travail… Et le bonheur du travail accompli une fois votre joli petit papier mis en ligne, et commenté par les gentilles personnes que vous connaissez (et même par les non moins gentilles personnes que vous ne connaissez pas… merci!)       
    Alors allez-y, foncez, cliquez sur 'Créer mon blog', votre vie va changer…(Et inscrivez vous dans ma communauté…bah oui, c’est pour faire de la publicité ce papier quand même)

Publié dans blabla de fille

Commenter cet article

Krishnouille 11/03/2008 15:52

Toutes ces lignes pour expliquer "simplement" une flémmingite aigüe
Vive les gênes!!
Krishnouille

orely 28/02/2008 21:10

ha Marie , je me délecte de ton quotidien si bien retranscrit ... oui il est vrai, j'avoue je pratique souvent, le "oh que c'est pourri ce truc ! Tiens ya un reportage sur les Maoris sur arté cool ! "... et qui ne le fait pas , qui n'est pas accro sincérement, à Déco, nouvelle star, ou autres production made in M6 ??? Ha je les entends d'ici, les " je regarde pas la 6 moi ni la une ! je matte souvent france 3 " ... Mais biensur ! moi aussi je matte souvent france 3 ! pfff , c'est vrai ... la messe le dimanche, les doc sur la peche a 4 h du mat ! qui pourrait rater ca franchement ! ...

bref , Marie si j'vaais quelques dons certains pour l'ecriture j'ouvrirai unblog dans ta communauté..mais je n'arrive pas a ta chaussette en ce domaine ...

parcontre j'en lis beaucoup des blogs et y'en a un qui te fais de la pub : http://lespourquoisdunefemmeviolee.over-blog.com
tu es en lien dessus.

Bonne continuation, grace a toi je me marre au moins 5 minutes par jour !! et franchment j'ai toujours ca de gagner ... avec ton "Marie and the city" à la française ...

grosses bises , je t'attends sur faith bouk !