film pornographique, suite et probablement fin

Publié le par marie.r

    Mes fornicateurs de voisins ont déplacé leur lit. Ils l’ont mis plus loin dans la pièce qui est accolée à ma chambre. En tendant l’oreille, parce que oui, traumatisée par leurs ébats, je dois avouer que c’est devenu une sorte de bruit subliminal, le genre de bruit que l’on appréhende avec crainte, et qui donc une fois réellement entendu donne une sorte de soulagement de type ‘j’en étais sûre’. En tendant involontairement l’oreille, donc, quelques bruits légers parviennent, mais rien d’aussi conséquent qu’auparavant. Mes nuits sont donc presque rétablies. Fin des aventures des fornicateurs. Mais après tout personne n’est à l’abri d’une suite à rallonge sans motif valable...
 

Commenter cet article

Krishnouille 11/03/2008 16:05

La ça va être l'ennui, mais la santé n'a pas de prix...
Krishnouille