a la tarde en espana

Publié le par marie!

De l’incommensurable bonheur des télénovelas.

Surtout quand on ne comprend pas un broc de ce qu’ils nous entretiennent.

Ça se sait de par la France, là-bas, à quelques 12 heures de train d’ici, j’aime la télé. Fort. Tout. Je regarde, je critique, j’apprécie, je déteste, je me moque peut importe, je regarde. Ici, point de chaîne française, bien évidemment. Que de l’Espagnol, du bon, du gros, du lourd qui reste sur l’estomac.

J’ai découvert la culture télévisuelle espagnole cet après-midi (parce que comme chacun le sait peut-être, ici, l’après-midi, on ne fait strictement rien. Ou alors on est fou). Je zappouillais en faisant mes exercices, les mêmes que ceux du collège sauf que là on est des grands. Et ce que j’ai vu m’a laissée toute pantoise.

C’est mauvais. C’est très mauvais. C’est au-delà du mauvais.

On frôle l’indigeste, et pourtant j’ai une sacrée résistance, croyez-moi. Je peux vous avaler du Next plusieurs heures d’affilée (je sais, c’est mal). Et là, impossible. Même les informations restent sur l’estomac : ils nous ont fichu de la musique adéquate à chaque information, pendant que la madame parle. Par exemple quand ils ont montré ces Africains immigrés débarqués d’un cargo où il y a eu 14 morts, il y a une musique hautement cinématographique qui pourrait presque vous arracher une larmichette. Une fois le stade des pleurs passé, on en vient naturellement à penser qu’il y a forçage de main dans l’air. Et on y croit plus du tout. Surtout qu’après, pour le concours de la paella la plus grande de Catalogne, on n’était pas loin de la Cucaracha. Bref, c’est mauvais.


Je suis ensuite tombée sur la chaîne musicale.



La chaîne musicale… Là, pour le coup, les poils de mes oreilles ont frisé. (Bon, dit comme ça, vous n’aller peut-être ne pas comprendre. Mais je sais qu’au moins UNE personne comprendra cette expression. Merci Julie.) En fait, mon corps tout entier a frisé. Ils passent encore du Ricky Martin, voyez-vous. En Live. Avec les danseurs et tout et tout.

Niveau chanson nationale, ils n’ont quasiment que du Patrick Fiori ou de la Chimène Badi. Mais version nettement plus exotique, avec danse des fesses et musique pseudo-latino. Comme je ne comprends pas tout ce qui est dit, je suis restée relativement perplexe quand des femmes enceintes sont venues danser derrière la chanteuse, ou quand le chanteur déguisé en cosmonaute est entré dans sa fusée en tenant une planète dans les mains. Je m’expliquerai ça plus tard. Peut-être.

Et il y a les Télénovelas. Raaaaah. Bonheur. Qu’est-ce que c’est mauvais.

Ça pleure, ça crie, ça se déchire et ça s’aime d’amour profond et destructeur. Ça se regarde avec des yeux d’amour plein d’émotion, ça se dispute en criant fort et en lançant des petits éclairs de rage avec ses petits yeux mouillés. Ça se dit des choses comme :

«DrondecastigouodelaManaNAAAA(Snirf)
nacortesmidolamoremoOsitudelacrrrrRRRessonmiodela dontecarlos. (Snurfasnirf)
Te Quiero Carlos. Ma non te quiero tambien. Si. Olé »

En français, ça doit être kif-kif avec les Feux de L’Amour, peut-être pire. Quelque chose comme

« Je t’aime, mais il me semblerait que j’ai été assez cruel et indécent pour me taper ta sœur, chère Briguitte. Quitte- moi si tu le veux mais je t’en prie, non, ne me quitte pas. Ta cousine n’était pas aussi bonne que toi au plumard. Je t’aime, Briguitte. »
« Prends-moi toute, Jean-Claude, je ne suis qu’à toi, bien que mon père ait mis ta tête à prix après avoir ouï dire que tu eusses essayé ma mère. Qu'importe pour ma sœur et ma cousine, comment diable crois-tu que j’aie obtenu ce prêt de la banque ? Ton oncle est très bon commerçant, et moi foi fort bien membré malgré sa surdité due à la terrible guerre que nous avons dû traverser. » Ou quelque chose d’approchant.

Tout ça pour dire que je vais trouver autre chose à faire, à ces heures où il n’est même pas possible d’ouvrir les volets.

Dormir, c’est bien, dormir.

Publié dans marie va en Exotie

Commenter cet article

julie 05/09/2008 10:54

Ma pauvre marie ,tes pauvres petites oreilles si délicates!! C'est vrai que la télé a l'air de craindre. Mais je rigole car c'est kif kif au Portugal(et j'ai eu le temps de regarder la télé en début d 'aprem !!)Tu vas t'y habitué (c'est ça le plus dramatique !!) Enfin toi tu t'en fous il fait beau chez toi . Moi je frise tellement il pleut!!!
bisous à toi et a tu novio

marie! 07/09/2008 15:28


Ah oui portugal ça doit être pas mal aussi!
Bon, au pire, si je suis en manque de TV-merde française, je peux toujours me cacher et regarder M6 replay...
Je te fais des bisous et je t'envoi quelques degrés pour que tu arrètes de friser.
A tout bientôt!