et la lumière fut

Publié le par marie!

Aujourd'hui est un grand jour pour moi, chers frères et soeurs, amis et famille.

Aujourd'hui a eu lieu notre réunion de rentrée, pour Erasmous et premières années.

Je suis emplie d'une lumière nouvelle, car notre Sainte École est sous la bénédiction de notre Frère à Tous le Curé. Il était là, assis au milieu des autres pâles professeurs perdus sur l'estrade surplombant le magnifique amphithéatre construit avec l'argent volé aux pauvres pècheurs par l'Église.

Il était drôle et caustique, enfin je crois puisque, toujours et encore, je n'ai pas compris un broc de ce qu'il nous a entretenu. Mais les autres riaient, alors je faisais Hin, Hin, hahaaa moi aussi. Par contre j'ai TRÈS nettement pu voir qu'il nous proposait, écrit sur l'écran de projection géant, de venir à confesse les jeudis à 13h25. On peut également se faire baptiser, puis faire sa communion, puis sa confirmation au sein de l'école, tant qu'à faire, puisque tout est sur place on ne va pas se priver. J'ai un peu moins fait Hin, Hin quand j'ai réalisé qu'il me proposait donc de rejoindre la Grande et Sainte Église catholique, là, au sommet de Barcelone.

Mais j'ai re-rigolé quand est venu le tour du président du Bureau des Élèves. Un président de BDE, c'est toujours plus ou moins amusant. Mais celui là tapait carrément dans les catégories internationales. Rien compris de ce qu'il à dit, hein, mais par contre il avait un très gros cheveux sur la langue, et EN PLUS il louchait. J'aurai payé rien que pour voir ça une fois encore. *Non, non, ne t'arrête pas de parler, petit président!* La cruauté de la situation résidait principalement dans le fait que tout était retranscrit sur écran géant, avec sa petite tête fort bien peignée en gros plan.

C'était donc, vous l'aurez compris, une matinée luxuriante de sensations et découvertes. D'autant plus qu'à notre arrivée, devant l'amphithéatre, se tenaient eu garde-à-vous de charmantes petites écolières de la UIC nous offrant à chacun une jooOOOooolie pochette de cours avec dedans tout ce qu'il faut pour bien travailler dedans l'école : un agenda d'une beauté époustouflante, une clé USB fort coquette, et surtout des petits dépliants informatifs.

Mon préféré : celui qui dit "Be better, Be UIC".

Ben oui attend quand même hein.

J'ai donc eu très peur. D'autant plus (encore) qu'une fois la réunion finie, ils nous ont dit "les audiovisuels, en bas à gauche puis à droite puis à gauche" (ou quelque chose comme ça). Nous on y est allé. Ben c'était pas ça.

On s'est retrouvés avec nos belles pochettes de cours, dans une salle où on pensait vivre une seconde partie de réunion molle. Et bien pas du tout. Alors que déjà on tentait de se mettre à l'aise et tout, sortir nos tites affaires, peut-être enlever nos chaussures, et que sais-je d'autre... c'était un cours. Voilà. Même pas un qu'on aurait pu choisir, non, un cours pour les petits, ceux qui viennent d'avoir 20 ans et sont en première année. Donc on a d'abord fait m***********rdeuuuu, puis on a fait Hin, Hin, encore, puis euuuuh pardona, no somos en lo bueno courso, tout en traversant élégament les rangés d'élèves attentionés. Très drôle oui. De mieux en mieux même je dirais, j'ai vraiment hâte de voir la suite.

Tu voudras bien croire alors qu'on a fissa-fissa reprit le fuerrocarril vers des lieux plus cléments.

La prochaine fois tu vas voir que, sans le vouloir, je vais réussir à te faire une danse satanique au milieu de la cafèt.

Publié dans marie va en Exotie

Commenter cet article