choc culturel, part.1

Publié le par marie!


L'Exotien est très papouille dans son genre. Très gratouilli guili-guili vas-y que j'te tripote puisqu'on est amis.
Ca se tripote le bidon, ça se gratouille le dos, ça se papouille les mains, ça se tortille les cheveux. Même les garçons se font des câlins, si c'est pas hyper trognon tout ça, vraiment.

Et pour l'Exotien, la papouille n'attend pas, non. La papouille, c'est maintenant, c'est tout le temps. Alors ça te tient fort le bras quand ça te parle, et si jamais tu en ressens le besoin, ça peux te gratouiller là, maintenant, en plein cours.

Moi je dis non. Moi je viens de France moi. Le pays où on ne se TOUCHE pas, sauf si l'on dispose du même sang ou en cas de chagrin intense. Ou si on échange régulièrement de la salive. Ou si on est dans un métro bondé, mais dans ce cas, on se tripote avec classe, en prenant un petit air tier-renfrogné tier-écoeuré, tier-pincé (Pouah, des gens!).

Bref, je me sens atteinte dans ma privacité.

J'ai pensé à une solution






Voiiiilà. Vas-y viens, essaye pour voir.






Non mais.

Publié dans marie va en Exotie

Commenter cet article