en vrac

Publié le par marie!

Je n'écris pas beaucoup en ce moment. Il y a une raison toute à fait valable à ça. Je me meure sous trop de travail d'un coup.

En France, le travail, c'était pas non plus super dur. 2 semaine par an, en gros, juste avant de devoir rendre un projet, et deux autres semaines avant les examens. C'est pourquoi je propose aux organisateurs de mettre en place des Stages d'Adaptation pour Etudiants Paresseux venant étudier en espagne. On nous apprendrait, petit à petit, les choses simples de la vie. Comme par exemple que non, ça ne se passe pas comme ça les études en vrai. Qu'il faut travailler régulièrement, tout ça, tout ça.

M'enfin bref.

En ce moment, je cherche donc à savoir comment je vais bien pouvoir faire pour tourner lundi une séquence de film dans un RER. C'est à dire que dis comme ça, ça à l'air relativement simple. Sauf que pour filmer une séquence de film, il ne faut pas qu'en arrière plan de la caméra on voit Tata Fernanda qui fait coucou la caméra de sa main potelée. IL faudra donc...Arrêter les gens. Arrêter des gens dans un RER. Mais bien sûr.

D'ici là priez pour moi, pensez à moi, ou tentez de m'en empêcher. Lundi peut être que je mourrai.

Sinon hier, devant des tas d'Exotiens,  j'ai dit Poulet (poyo) à la place de Joint (poro). J'ai eu l'air bien con. Comment une toute petite lettre peut vous changer radicalement le sens d'un mot?

A part ça tout va bien, mon espagnol grandit, mon anglais grossit, je peux faire des phrases de plus de 5 mots avec complément d'objet direct sans mélanger trois langues. La routine quoi.

Ah si, je vais dans exactement 7 semaines 6 jours et 2 heures, devoir prendre l'avion. Tite seule en plus.

A jamais fais, à  peur.

Dès que j'en aurai fini avec ces histoire de séquence dans des RER, je reviendrai plus longtemps ici, et on critiquera ensemble, comme au bon vieux temps, les habitudes excécrables des Exotiens. Moi j'aimais bien.


Publié dans marie va en Exotie

Commenter cet article