les "j'aime"

Publié le par marie!


J'aime entendre les mouettes passer juste dans le petit carré bleu ciel au dessus du patio.


Parce que j'aime bien me dire que j'habite "à la mer". Même si je n'y vais que rarement, me le dire me suffit.

J'habite "à la mer".


Parce que j'aime, quand on marche vers la mer, en suffocant au milieu des grands immeubles, le moment où la vue se vide. Le moment où il n'y a plus d'immeuble, parce qu'il y a juste la mer.


J'aime pouvoir choisir, en cours, les moments interessant. Mieux encore, c'est moi qui les invente. Comme c'est une langue étrangère, c'est tellement facile de décrocher. On arrête juste d'essayer. Et on choisit pile les moments qu'on veut comprendre. Au début ça m'agaçait, de ne pas tout suivre. Mais ce n'est pas possible, alors je me suis fait une raison : je suis le maître de ce que les autres disent.


J'aime aussi faire mes propres sous-titres quand les deux coloc belges parlent entre elles. Vu qu'on n'est pas sensé comprendre, j'invente.

-"pouah, qu'est ce que tu fouettes aujourd'hui! C'est quand que tu changes de chaussettes?"

-"la vache, tu te brosses les dents au pâté de foie? Parce que moi j'aime bien ça, le pâté de foie. parfois, aussi, je mange des petits chiens et des ragondins".

Bref, je compense ma frustration de ne pas parler Dotch.


J'aime quand je réalise, un petit moment, que quand même j'ai fais de sacrés progrès. Quand en fin de soirée je me dis que j'ai parlé qu'en Exotien, et que ma foi, mine de rien le sujet ne tournait pas qu'autour des chocapics.


J'aime avoir l'impression, un quart de seconde, d'être en France, à la maison. Pour ça, il suffit d'aller dans un magasin. H&M, France ou Exotie, c'est presque du pareil au même. J'entre, je farfouille, j'essaie, je trifouille, je prends, je pose, et d'un coup, quelqu'un parle. Ce petit moment précis, où ma tête produit un éléctrochoc de re-situation géographique (type : héééé mais qu'est-ce que..? Ah oui, ...l'Exotie) que je préfère.


Mais j'aime aussi faire du shopping dans des magasins tout fous. Presque du pareil au même, je disais. parce que ici, le H&M près de chez moi, les gens rentrent dedans pour faire des photos tellement c'est beau. Les H&M près de chez moi, ils y ont foutu des murs de diodes de 5 mètres de long dans l'entrée.


J'aime aller faire un tour à la Fnuc, et farfouiller 1heure dans les horribles tas Didier Van Kauvelbeurk pour trouver un petit bouquin français drôle et sympa.


Et j'aime encore plus, en fin de journée pleine d'Exotien, m'enfermer toute seule dans mon livre plein de mots français, de syntaxe française, de grammaire française, et de jeu de mots français.


J'aime très fort aussi avoir le lit le plus grand du monde pour y lire mes bouquins. J'aime pas trop trop me dire que dans 10 mois, je retourne à un ridicule 1,40m, mais en attendant je profite. Non mais sérieusement, plus de 2 mètres, c'est presque indécent. Le retour sera cruel, mais je m'habitue pourtant, lentement.


J'aime fort pouvoir porter des bottes violettes ou des bracelets qui font gling-gling, toutes ces choses que je ne porterai jamais en France. Je me dis que c'est maintenant ou jamais.


J'aime fort les 30 euros en moins sur le prix des chaussures ici.


(j'aime fort les chaussures en fait, mais là n'est pas la question)






Publié dans marie va en Exotie

Commenter cet article